Skip links


Les Chiens aux Services des hommes

L’exercice que l’on me demande aujourd’hui ne m’est en rien familier ! Raconter quarante-trois ans de sauvetages cynotechniques en deux pages A4, m’a-t-on dit !?!... Une évidence !?!...

L’exercice que l’on me demande aujourd’hui ne m’est en rien familier ! Raconter quarante-trois ans de sauvetages cynotechniques en deux pages A4, m’a-t-on dit !?!… Une évidence !?!…

J’ai donc commencé en 1975, avec Niouck, mon premier chien, magnifique Berger Allemand Mâle à poils longs, dont la spécialité était le sauvetage en avalanche. Nous intervenions dans les Alpes (de 1975 à 1978) la première année a été consacrée au dressage et ensuite nous avons participé à 21 interventions, au cours desquelles Niouck a permis de sauver 18 personnes. Mais lors de notre dernière intervention, le 14 décembre 1978, après avoir retrouvé un skieur et alors que nous nous affairions à équilibrer la coquille pour l’hélitreuillage de la victime, avec des conditions particulièrement mauvaises, mon chien qui avait flairé une deuxième victime, est retourné seul dans la coulée de neige, qu’une seconde équipe de secouriste a coupée à ski en amont, engendrant une seconde avalanche, qui a emporté la victime et mon chien. Nous n’avons retrouvé que mon chien, trois jours plus tard, que j’ai rapporté chez mes parents et que j’ai enterré au fond de leur jardin. C’était un très grand chien et un merveilleux équipier !

Je vis sur l’Île de la Réunion depuis 1980 et notre première intervention à l’étranger, fut en Algérie, sur un séisme en octobre 1980, à EL ASNAM, où mon chien Adam (Beauceron), avait retrouvé 17 victimes, dont 9 avaient pu être sauvées. En janvier 1989, le cyclone Firinga ravage Madagascar où nous participons aux secours en utilisant nos chiens pour traverser les eaux et permettre le ravitaillement des habitants. Février 1991, un séisme détruit la ville de POL-E KHOMRI en Afghanistan, je pars avec Bosko (Beauceron), qui retrouvera 32 victimes en 19 jours, sur lesquelles 4 seulement avaient pu être sauvées. Septembre 1993, nous intervenons en Inde, à MAHARASTRA, à la suite d’un fort tremblement de terre, Bosko retrouvera 9 victimes, dont 1 seule était encore en vie. En mai 1997, JABALPUR (Inde), est frappée par un séisme, Jack (Berger Allemand) retrouvera 11 victimes décédées. Février 2002, nouveau cyclone à Madagascar, nommé Dina, nous procédons exactement comme pour Firinga et permettons à plus de 800 familles d’être alimentées et soignées. Le même mois, à peine revenu de Madagascar, nous intervenons sur un séisme à ESKISEHIR en Turquie et Moby (Beauceron) retrouvera 45 victimes, parmi lesquelles 21 ont pu être soignées et sauvées. Mars 2004 Madagascar est de nouveau touchée par un cyclone, Gafilo et cette fois plus de 2000 familles ont été approvisionnées en nourriture, médicaments et matériel. La même année, fin décembre 2004, le terrible tsunami ravage toute l’Asie du Sud-est, nous intervenons en Thaïlande, plus précisément à PHUKET. Ma chienne berger Allemand Nora retrouvera 51 victimes, malheureusement décédées. Nous rentrons à la Réunion mi-janvier 2005. Moins de 3 mois plus tard, en avril 2005, toujours en Asie du Sud-est, cette fois c’est l’Indonésie, qui est frappée par un séisme. Grâce à Nora, 7 personnes seront sauvées sur les 29 victimes retrouvées sur l’Île de NIAS. Puis l’ouragan Nargis, dévaste la Birmanie en mai 2008. Je me porte volontaire et nous intervenons à PATHEIN, en partenariat avec l’organisation « Secouristes sans frontières ». Adam II (Rhodésian Ridgeback) retrouvera 19 victimes, dont 7 purent être sauvées.

Jusqu’à ma mort, je n’oublierais aucune de nos interventions, mais celle-ci encore moins que les autres, car j’ai bénéficié d’un bonus de 7 jours d’emprisonnement, parce que je n’avais pas respecté l’interdiction d’explorer une zone bien précise… Et malgré que mon chien y ait sauvé 2 victimes, les autorités m’ont quand même emprisonné !?!… Le consulat nous a sortis de cette « galère », après 7 jours de négociations, mais j’ai été « interdit de séjour » dans ce pays pendant 8 ans (de 2008 à 2016). En septembre 2009, j’intervenais sur un séisme à PADANG, en Indonésie, avec Adam II et j’avais été interviewé par Madame San San Nweh (journaliste et écrivaine Birmane), à qui j’avais raconté ma mésaventure Birmane, de l’année précédente. Elle était intervenue auprès de son amie Madame Aung San Suu Kyi, qui a réussi à faire lever mon interdiction de séjour en 2016… Voilà pour la petite histoire…

A PADANG, Adam II avait retrouvé 14 victimes, dont 5 vivantes. Nous sommes intervenus sur une recherche de personne égarée sur l’île de FARQUHAR, aux Seychelles en avril 2010 et en septembre/octobre 2010 l’ouragan Karl provoque un énorme glissement de terrain dans la vallée de PUEBLA au Mexique, où mes deux chiens, Adam II et Dick (Rhodésians Ridgeback) ont retrouvé les 7 personnes manquantes en 18 jours, malheureusement décédées. Et enfin en septembre 2017, nous intervenons au Mexique pour la deuxième fois, mais pour un séisme à MEXICO. Deux chiens m’accompagnent, Ginger (Golden Retriever) et Golum (Border Collie). Ginger retrouvera 9 victimes et Golum 17 et malheureusement, sur ces 26 victimes retrouvées, seules 11 étaient encore vivantes et ont pu être sauvées. Pour ma part, hors-mis la fatigue normale, lors d’une très forte réplique, j’ai été blessé à mon épaule gauche par la chute d’une plaque de béton et de débris en tout genre. Sur place, on m’avait fait une trentaine de points de suture, mais de retour à la Réunion, j’avais encore beaucoup de douleurs et ça devenait de plus en plus insupportable, je suis donc allé consulter et la radio a révélé tout un tas de petits éclats de cartilage dans l’articulation de l’épaule, j’ai donc dû être opéré.

Comme je le répète toujours, c’est surtout eux qui ont fait l’essentiel du travail. Moi je ne suis qu’une simple manœuvre vous savez, avec la pelle et la pioche, qui déblaie pendant que les techniciens supérieurs (les chiens), eux se reposent !

On rentre toujours de ce genre de missions, très frustré, car il y a tant à faire encore sur place et nous ne sommes que des intervenants ponctuels…

Donc de 1975, avec mes chiens, nous avons effectué 299 missions à ce jour :

21 avalanches de neige (1975-1977) et depuis 1980, 7 séismes, 1 tsunami, 3 inondations, 2 ouragans, 5 effondrements de falaises et 260 missions de recherche de personnes égarées (1 aux Seychelles et 259 à la Réunion), ou l’efficacité du travail de mes chiens, ces êtres merveilleux, a permis de retrouver 259 victimes, parmi lesquelles 126 ont pu être sauvées, grâce à eux !

Comme je l’avais prédit, cet exercice ne fut pas simple pour moi, chaque mot, chaque phrase, faisant remonter des images, des émotions et des souvenirs perturbants…

DE LA SOEUR D’ADAM

elevage
elevage

Laissez un commentaire